Now Playing Tracks

    Je vous souhaites de Bonnes Fêtes a vous tous les amis! Je vous aime très fort <3 

Joyeux Noel <3

Merry Christmas <3

Frohe Weihnachten <3

圣诞快乐 (shèng dàn kuài lè) <3

zwayé Noèl <3

Feliz Navidad <3

חג מולד שמח (hag molad saméa’h) <3

buon Natal <3

Feliz Natal <3

R.

The Spiritual Battle

le véritable pouvoir de la louange.

Question. Réponses.

Des Questions pas de réponses.

La colère, le feu, la rage, les yeux qui brûlent, les tripes qui cuisent ! Je déteste les gens comme moi, ils sont fou, ils sont bêtes, tous des insensés. Les épines poussent, la pluie ne tombe plus, et la terre sèche…


Let it rain


Dieu règne en nous seulement si on le lui permet.


Peut-on se perdre au milieu de sois-même ? Surement.

Les mensonges, toujours les mensonges… la peur, la médisance, l’hypocrisie, et au bout du compte : la perdition, le mal et le vice….


NON !


L’amour ! L’unité ! La tolérance ! La joie et la paix…
Pour toujours, la paix…

Et je vole, je plane, tout est calme, tout est pure. Les nuages sont roses et le vent est doux, mes yeux voient tout !


Ils voient le monde…


Les feus, les pleurs, les hommes et les femmes qui sont seulent, perduent. Tout n’est que tromperies, bétises et vanités !

« Vanités des vanités, tout n’est que vanité.»

Perduent au milieu d’eux, des rayons de lumières blafardes qui passent, éphémère et qui allument un instant des flammes rougeoyantes de vie et de joie, qui deviennent à leur tour des étoiles filantes, ou qui s’éteignent et qui de nouveau sont ronger par les noirceurs implacables.


Et derrière… Ce prince de lumière ténébreuse, de noirceurs attirantes, qui propose ce monde illusoire qui est la piège de chacun. Combien déjà se sont perduent, en courant dans ses griffes camouflés de perfidies et de malices ? Et combien de tous ces faux-frères, et de ces fausses-soeurs iront malgré eux faire des glissades avec Alexandre Tchoukouchtine et William Palmer.

Mais le roi du vice lui-même se fait prendre à son propre jeu et il en vient à se ronger les doigts de rage quand l’appel des fils de lumière retentit, repoussant un instant les veines noirâtres incrustés dans les chairs.

L’appel est clair et toujours pure. Il attire comme il effraie et comme il gêne profondément. Ceux qui sont pures, ceux qui sont vides, ceux qui ont peurs, ceux qui se mentent, tous viennent assister au spectacle lumineux du faiseur de miracle.


L’appel apaise les enfants, il encourage les vieillards, et vivifient les jeunes-gens. Mais quand il est émis, et que le feu glacé se répand sur ses disciples, tous s’embrasent et la lumière qu’ils dégagent pousse à ses extrêmes limites la main griffue du monstrueux prince.

J’ai ouvert les yeux, j’ai vue les ombres noirs qui glissaient autour de moi. J’ai eu peur et j’ai appeler à l’aide.

Le feu est revenue, le feu reviendra toujours. Il suffit de le demander.

P. The Spiritual Battle

To Tumblr, Love Pixel Union